biographie

Bruno Rohard / Keo

1985 : Toujours attiré par le dessin, Kéo se tourne vers le graffiti à l'âge de 15 ans, comme un moyen d'expression et de reconnaissance. Son style est très vite remarqué et il côtoie les graffeurs de la génération NTM, comme le STK et les DST posse.

​1993 : Après des études d'art graphique, Kéo devient durant 13 ans directeur artistique et graphiste pour des agences de communication et de publicité.

​1999 : Il reprend la création pour retrouver de l'authenticité et pouvoir travailler la matière.

​2006 : Il se lance comme artiste à part entière et développe un style unique, traversé de ces différentes périodes (graff, création par ordinateur) et nourri des aléas de la vie.

REPÈRES BIOGRAPHIQUES

Kéo vient de la rue. Elle a d'abord permis à l'artiste de s'exprimer par le graffiti. Aujourd'hui, c'est encore elle qui lui fournit l'ossature de ses créations. Récup', recyclage, recréation... Dans ses mains, des plaques métalliques récupérées dans la rue se décomposent jusqu'à devenir une toile imaginaire, lui offrant leur vécu, leur forme, la matière crue, nue, parfois oxydée, qu'il façonne, ponce, brûle, décape, frappe, déforme, revêt, transforme, donnant vie à des personnages incroyablement humains, traduisant des trajectoires, le reflet de l'âme et le passage du temps, omniprésent.

Kéo vient du graffiti. Un style qu'il a de longue date transcendé, en l'agrémentant de multiples techniques, de traces subtiles, de juxtapositions inédites : mapping, strates, bombe, peinture, symboles, création de nouveaux outils, Kéo expérimente tout et se permet tout pour aller au bout de ses créations... Sa surface de prédilection est aujourd'hui le métal.

Kéo vient de la boxe. Ce qu'il en a retenu, ce n'est pas l'usage strict de la force, mais les valeurs intrinsèques, qui sont le fondement même de son processus créatif. La violence et la colère sont transcendées par l'esthétique et s'associent à des pensées positives. Cette école de la vie lui a aussi appris le respect, la confiance en soi et résonne dans ses traits de caractère : l'authenticité et la sincérité.

Kéo tend vers le spirituel. Attiré par de multiples courants spirituels, l'artiste recherche l'équilibre en tout. Il fait le lien entre terre et ciel, entre concret et abstrait, entre ombre et lumière, entre force et spiritualité, entre douleur et évanescence, entre couleur et essence (de l’œuvre). Il part en quête de l'alliance parfaite entre la faille primaire de l'humain et son instinct de survie, sa volonté d'aller de l'avant, constamment.

Kéo nous parle de l'humain et touche à l'universel. A travers des personnages qui se jouent des genres, chacun d'entre eux dénotant un sentiment, un trait de caractère, un instant vital que chacun de nous a vécu un jour ou l'autre, Kéo s'adresse directement à notre fort intérieur. L'artiste provoque un attrait émotionnel instantané. C'est cette immédiateté qui lui confère un style accrocheur. Un style qui pourtant recèle de trésors cachés. Plus le regard s'attarde sur l'une de ses œuvres, plus il en perçoit la diversité, la complexité, la multiplicité. Plans, symboles, traces, trajectoires chiffres, pictogrammes... Kéo se joue des codes et codifie, intègre des créatures cellulaires, des mutants, des robots, parsème des éléments picturaux telle une langue silencieuse, métaphore du mystère de la vie. Plus on s'introduit dans ses œuvres, plus elles restent ancrées dans nos mémoires, tel un capital émotionnel.

Kéo est la positivité. Si Kéo interroge dans ses œuvres la genèse du monde et les mutations contemporaines de l'humain - avec en point de mire une quête sans fin : percer (un peu) les mystères de la vie (et de la mort) -, l'artiste n'a de cesse de tirer ses personnages vers le haut, de faire poindre la beauté et la positivité en tout, de révéler la force de l'âme. De la souffrance découle une paix intérieure, de la peine résulte l'amour, de la force naît la sagesse. L'essence-même de son œuvre. Sourire à la vie.

parcours d'expositions

2008/2019

2019 / Exposition aux JEMA (Journées européennes des métiers d'art
2018 / Exposition Hôtel Restaurant Anne de Bretagne - Pornic
2018 / Résidence artistique avec le soutien de la ville de Palaiseau - Essonne
2018 / Salon annuel Métamorphose des matériaux - Espace des Blancs Manteaux - Paris 4e
2017 / Exposition personnelle - Le FERRY fabrique culturelle - 12 Avenue de Stalingrad, 91120 Palaiseau
2017 / Exposition collective - Chez Camille - 6 Rue Verrier, 91400 Orsay
2017 / Exposition «4 Art» - Espace des Blancs Manteaux - Paris 4e
2017 / Salon annuel Métamorphose des matériaux Espace des Blancs Manteaux - Paris 4e
2016 / Exposition «4 Art» - Espace des Blancs Manteaux - Paris 4e
2016 / Grand marché d’art contemporain - Bastille - Paris
2016 / 70eme Salon des Artistes du Hurepoix - Salle Gérard Philippe - Sainte Geneviève des bois - 91
2016 / Exposition personnelle - Mechanical Dream - Sainte Geneviève des bois - 91
2016 / > Exposition «4 Art» - Espace des Blancs Manteaux - Paris 4e
2015 / Salon annuel Métamorphose des matériaux - Espace des Blancs Manteaux - Paris 4e
2015 / Prix Marcel Roussi - Salon S-A-H "Société des Artistes du Hurepoix - Salle Gérard Philippe - Sainte Geneviève des bois - 91
2014 / Salon Métamorphose des matériaux - Espace des Blancs Manteaux - Paris 4e
2014 / Exposition collective avec les artistes du collectif 39/93 - Romainville - 93
2014 / Arts & Artisants - Esplanade des Invalides - Paris 7
2013 / Salon Métamorphose des matériaux - Espace des Blancs Manteaux - Paris 4e Salon des
2013 / Arts & Artisants - Esplanade des Invalides - Paris 7
2012 / Exposition personnelle à l'espace Condorcet - Viry-Châtillon - 91
2011 / Vente aux enchères Pierre Bergé & associés "Empreintes Urbaines" au profit de SOS racisme - Palais d'Iéna - Paris 16e
2010 / Salon Métamorphose des matériaux - Espace des Blancs Manteaux - Paris 4e
2010 / Exposition collective "Laché dans la nature" - Viry Châtillon - 91
2010 / Galerie Bagatelle - Fontainebleau - 77
2010 / Galerie Artempion - Vincennes - 94
2010 / Galerie Sug'Art - Cannes - 06
2008 / Salon Métamorphose des matériaux - Espace des Blancs Manteaux - Paris 4e
2008 / Exposition personnelle - Hôtel Kube - Paris 18e
2008 / Maatgallery- Art-design 08 - Paris 11e


De 1987 à 1994 > Peintre aérosol - Réalisation de fresques murales

© 2019 by Kéo. All rights reserved

0
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram